La laine est réputée pour être la reine de l’isolation. Or, il existe toute une variante qui risque de créer de la confusion dans le choix du meilleur isolant. La laine de roche et la laine de verre en font partie et offrent de multiples avantages. Mais quelle est la différence entre une laine de roche et une laine de verre ? Voici ce qu’il en est. 

Sujet a lire : A qui s'adresser pour rénover sa maison ?

Laine de roche et laine de verre : deux laines minérales

Les laines minérales sont les plus utilisées pour isoler la toiture ou les combles. La laine de roche et la laine de verre ont des caractéristiques assez proches. Il est alors parfois difficile de choisir entre les deux laines. 

Il faut tout de même savoir que les deux laines ne répondent pas aux mêmes besoins. Il existe alors de nombreux points de différences au niveau de :

Dans le meme genre : Le guide ultime pour installer une pergola

  • L’utilisation.
  • Le confort.
  • Le prix.

Ces laines minérales résultent d’une fusion de matériaux :

  • Le sable et le verre pour la laine de verre.
  • Le basalte pour la laine de roches.

Elles ont alors beaucoup de points en commun :

  • Bonnes durées de vie.
  • Écobilans favorables.
  • Isolants les plus utilisés des artisans.
  • Bonnes isolations phoniques.
  • Incombustibles.
  • Performances certifiées Acermi

Ces deux laines minérales présentent aussi quelques inconvénients malgré tout : 

  • Faible résistance aux dégâts des eaux.
  • Produits cancérogènes.
  • Matières non renouvelables.
  • Aucune propriété hygroscopique.

On peut tout de même constater que la laine de roche est beaucoup plus dense que la laine de verre. De ce fait, elle offre un meilleur confort durant l’été. En revanche, la laine de verre gagne de l’intérêt en matière d’isolation et en particulier, pour l’isolation par l’intérieur.  

Laine de roche et laine de verre : une différence en termes d’utilisation

Il est important de choisir la laine la plus appropriée pour répondre à ses besoins et pour isoler : 

  • Les combles perdus.
  • Les combles aménagés.
  • L’isolation par l’intérieur.

La laine de roche constitue une option avantageuse pour : 

  • Profiter d’un grand confort en été.
  • Sa densité excellente.
  • L’isolation des rampants.
  • L’isolation des combles perdus.
  • L’isolation d’un plancher bois.

Pour tous ces besoins, mieux vaut viser la laine de roche la plus épaisse possible. 

La laine de verre profite aussi de divers avantages : 

  • C’est un isolant moins coûteux.
  • L’idéal pour une isolation intérieure des murs en briques.
  • C’est un isolant très efficace.
  • Moins épaisse, elle offre une performance égale

Laine de roche et laine de verre : les autres points à considérer

Source image : Pixabay

Entre la laine de roche et la laine de verre, tout dépend de l’usage et du prix. La laine de roche coûte beaucoup plus chère que la laine de roche. Avant de choisir entre les deux laines minérales, il faut tenir compte des autres points suivants : 

  • Les deux laines résistent mieux à l’humidité et sont inflammables.
  • La laine de roche résiste mieux aux rongeurs.
  • La laine de verre résiste mieux aux termites et aux insectes.

Comme la fabrication de la laine de roche est beaucoup plus complexe, cela explique son prix largement élevé que celui de la laine de verre. Néanmoins, on apprécie des performances énergétiques qui sont bien plus importantes. La laine de verre quant à celle-ci propose un bon compromis entre la qualité et le prix. 

Avant de choisir l’une des deux laines minérales, il convient alors de contacter un artisan. Seul lui qui sera en mesure de fournir des conseils et des informations cruciales sur les particularités de ces deux types de laines. 

Il pourra également réaliser un bilan énergétique rapide pour trouver la solution adaptée. Le choix ne repose pas uniquement sur le prix, mais aussi sur l’utilité des deux laines. 

Source image à la une : Pixabay