Les bruits sont source d’inconfort et de mauvaise humeur chez soi. Pour isoler son logement du bruit, il est important d’adopter les bonnes astuces. Les nuisances sonores peuvent être le pire des fléaux, mais il existe tout de même des solutions pratiques pour y remédier. 

A voir aussi : Quelle est la différence entre laine de roche et laine de verre ?

Isolation phonique : poser des cloisons isolantes

Source image : pixabay

Isoler son logement du bruit est un gage de confort et de sérénité à la maison. Le bruit est source d’inconfort dans un appartement et en particulier, la nuit. Il est à l’origine de : 

  • L’insomnie.
  • Les changements d’humeur.
  • La fatigue.
  • Etc.

Pour réussir l’isolation phonique de son intérieur, il faut poser des cloisons isolantes. En principe, on habille le bâti existant d’une couche isolante qui renforce l’isolation phonique du logement. S’il s’agit par exemple du plafond, on doit mettre un faux plafond à l’intérieur duquel on met un isolant phonique. L’isolant peut être fait de : 

A voir aussi : A qui s'adresser pour rénover sa maison ?

  • Laine de verre.
  • Laine de roche.
  • Mousse composite polyuréthane.

Ce sont des isolants possédant chacun leurs propres spécificités acoustiques. Il en est de même pour l’isolation des murs. Il faut installer une mousse isolante comme la laine de coton. En réalisant, une contre-cloison permettra ainsi : 

  • D’atténuer les nuisances sonores.
  • Fournir une meilleure isolation thermique.

Isolation phonique : repérer les sources de bruits extérieurs

Les bruits peuvent provenir du : 

  • Toit.
  • Mur.
  • Sol.
  • Porte.

C’est pourquoi il est indispensable de renforcer ces sources de bruits en suivant quelques conseils suivants : 

  • Poser une porte blindée à hautes performances acoustiques.
  • Poser un double vitrage des fenêtres.

Le double vitrage est considéré comme la meilleure option, mais si on veut renforcer l’isolation acoustique, mieux vaut choisir des fenêtres à double vitrage estampillées VIR. Il est aussi conseillé de booster la performance isolante des fenêtres et des portes grâce à : 

  • La pose de joints en caoutchouc ou en silicone.
  • Le calfeutrage d’une porte avec un rideau phonique.

Un rideau phonique est bien plus efficace puisqu’il sert de barrière contre les bruits extérieurs

Isolation phonique : miser sur une bonne ventilation

Pour bien s’isoler des bruits extérieurs, il faut utiliser une bonne isolation. Une bonne ventilation permet de : 

  • Conserver la salubrité du logement.
  • Réduire l’humidité ambiante.
  • Réduire le taux de particules fines en suspension.

Cependant, il faut assurer la circulation de l’air dans le logement sans laisser le champ libre aux bruits extérieurs. Pour ce faire, il faut poser un kit d’isolation acoustique sur la VMC. Ce kit permet de : 

  • Filtrer les bruits extérieurs.
  • Laisser pénétrer l’air et non les bruits provenant de l’extérieur.

La ventilation peut donc empêcher les bruits extérieurs d’entrer dans le logement. 

Isolation phonique : réduire l’effet résonance avec la décoration

Décorer son intérieur permet aussi de masquer les bruits ou plutôt d’atténuer l’effet résonance. Pour renforcer l’isolation acoustique de son intérieur. Évidemment, on peut adopter quelques astuces déco comme l’utilisation des : 

  • Rideaux en velours.
  • Moquettes épaisses.
  • Tapis moelleux. 
  • Grands meubles.

Ces éléments de décoration jouent un rôle crucial dans l’isolation du logement : 

  • Réduire l’effet de résonance.
  • Neutraliser les vibrations provenant des ondes sonores.
  • Améliorer le confort phonique.

Ce sont également de véritables isolants acoustiques qui aident à l’amélioration de son confort de vie. 

 Isolation phonique : adopter une peinture antibruit

Pour améliorer l’isolation phonique, il existe une autre solution innovante : la peinture antibruit. La peinture antibruit gagne de l’intérêt, car elle possède de multiples fonctions : 

  • Embellir son intérieur.
  • Augmenter son isolation phonique.
  • Réduire le volume sonore.

En effet, la peinture antibruit possède certaines spécificités. Elle contient des microbulles d’air permettant de neutraliser les bruits et de gagner entre 3 et 15 décibels. 

Bref, il existe plusieurs façons d’isoler son logement des bruits extérieurs. À vous de choisir celles qui correspondent à vos besoins. 

Source image à la une : pixabay